314 mots - 9 mars 2001 - Le Monde

Il y a un an, elle ne savait pas qu’elle ferait campagne. Monique Hauer, 55 ans, cadre à la Sécurité sociale, membre du bureau national du RPR, est tête de liste à Pontault-Combault (Seine-et-Marne). Candidate pour la première fois, elle se présente contre le maire sortant et député Jacques Heuclin (PS). La bataille n’est pas facile. La photographe Sarah Caron a suivi Mme Hauer sur le terrain.

LUNDI 26 FÉVRIER, 17 HEURES: trajet quotidien entre Paris et Pontault-Combault. Monique Hauer réfléchit. Stratégie, stratégie…

MARDI 27 FÉVRIER: Monique Hauer fait la tournée des commerçants de Pontault-Combault avec ses colistiers Marceau Boyer et Michel Carpentier

LUNDI 26 FÉVRIER, l’heure du tri du courrier dans la cuisine

LUNDI 26 FÉVRIER, MATINÉE: au travail dans son salon converti en bureau-salle de réunion le temps de la campagne

MARDI 27 FÉVRIER: la tournée des commerçants avec Marceau Boyer et Michel Carpentier continue chez la marchande de journaux

MARDI 27 FÉVRIER, 20 HEURES: Monique Hauer fait du porte-à-porte avec ses colistiers, Michel Carpentier, Michelle Girardin et Frédéric Savelli, pour expliquer son programme

MERCREDI 28 FÉVRIER APRÈS-MIDI: réunion à la maison avec deux colistières, Mme Dauje et Mme Lacassagne

MARDI 27 FÉVRIER, FIN D’APRÈS-MIDI: à la gare, téléphone, agenda, rendez-vous, organisation: Monique Hauer travaille à Paris et se consacre à la politique à Pontault-Combault à partir de 17 heures

VENDREDI 2 MARS: c’est la dernière réunion de la campagne avec l’ensemble des colistiers, dans une salle mise à disposition par la mairie

LUNDI 5 MARS: sur le plateau de Canal Coquelicot (chaîne locale de Seine-et-Marne diffusée sur le câble), Monique Hauer et Jacques Heuclin (maire PS de Pontault-Combault) sont interviewés par la présentatrice de l’émission « Le débat », Marie Dujardin.