Valérie Pécresse se félicite du rejet de la QPC de Jean-Paul Huchon par le Conseil Constitutionnel d’Etat sur les campagnes de propagande électorales litigieuses de Jean-Paul Huchon, a échoué.

Valérie Pécresse rappelle les faits : dans les six mois précédents les élections régionales de 2010, Jean-Paul Huchon a fait financer deux campagnes de publicité à hauteur de 1.5 million d’euros par le contribuable régional et les usagers des transports franciliens, en violation du code électoral. 1.5 Million d’euros, c’est 50 % du montant du plafond des dépenses autorisées pour les candidats aux élections régionales.

Valérie Pécresse demande donc que le Conseil d’Etat se prononce dans les plus bref délais.